Donnez aujourd'hui
Donnez aujourd’hui
 Magasinez ParticipACTION
Chercher
f
M
Santé mentale

L’été, c’est pour tout le monde : Peu importe le corps que vous avez, restez actif!

L’été, c’est l’occasion de profiter du soleil, de s’amuser et de passer les longues journées chaudes en famille et entre amis (ponctuées de quelques activités physiques idéalement). Pourtant, c’est aussi une période où nous sommes constamment inondés d’images stéréotypées du « corps parfait », de conseils pour suivre un régime et de plans d’entraînement sur les réseaux sociaux, dans les revues et à la télévision.  

woman in a pool

Les expressions telles que « corps d’été », « corps de plage », « corps de bikini » ou encore « corps de maillot de bain » suggèrent qu’il n’existerait qu’un seul moule pour la totalité des vêtements d’été et des maillots de bain et que les gens doivent transformer leur corps pour se conformer à ces standards d’été. Ces stéréotypes peuvent non seulement heurter la sensibilité des personnes souffrant d’insécurités liées à l’image corporelle et de troubles de l’alimentation, mais aussi être un frein à la participation à des activités estivales amusantes et bénéfiques pour la santé, comme la natation, le volley de plage, les exercices dans les parcs, la planche à pagaie, le kayak ou le canoë.

Nous pensons parfois que les autres nous regardent et nous jugent, mais il suffit de plonger dans le moment présent et d’organiser des activités avec différentes personnes, pour nous rendre compte que tout le monde fait de son mieux pour aller de l’avant. Il est important de garder à l’esprit que tous les corps, quelle que soit la forme ou la taille, sont des corps d’été.

6 façons de rejoindre le mouvement avec le corps que vous avez cet été

1. Entourez-vous de personnes positives

Profitez des chaudes journées d’été pour faire des activités qui vous rendent heureux avec des personnes qui vous remontent le moral et qui vous apprécient pour qui vous êtes. Évitez de passer du temps avec des personnes négatives qui vous dépriment, même si ce n’est pas intentionnel.   

2. Soyez conscient de ce que vous consommez sur internet

Une étude de 2016 a révélé que le fait d’être exposé, même brièvement, à des messages médiatiques (en anglais seulement) décrivant un « physique idéal » était lié à une augmentation des préoccupations liées à l’image corporelle et des symptômes de troubles alimentaires. Ainsi, si vous suivez des comptes sur les réseaux sociaux qui vous font tomber dans le piège de la comparaison (en anglais) et influencent négativement votre estime de soi, il suffit de les retirer ou de les mettre en sourdine. Suivez plutôt des comptes au contenu positif et neutre sur le plan corporel (en anglais) qui vous aident à vous sentir accepté, responsabilisé et inspiré.

3. Parlez de votre corps avec bienveillance

Nous sommes souvent notre pire rival. Il nous arrive parfois de nous rabaisser, mais allons-nous lancer des mots blessants à un ami, un membre de la famille ou un collègue ? Il est important de nous traiter comme nous traiterions un proche et d’utiliser des outils pratiques comme les affirmations (en anglais), les citations et les mantras positifs (en anglais). Concentrez-vous sur les aspects de votre corps qui vous plaisent et acceptez ceux qui vous déplaisent.  

 

a woman and a man exercising in a park4. Tenez un journal de gratitude

Dressez une liste des aspects de votre corps pour lesquels vous êtes reconnaissant. Essayez d’aller au-delà de votre apparence physique et pensez à toutes les choses incroyables que votre corps fait pour vous chaque jour. Par exemple, il vous permet d’exprimer votre sens de l’humour par le rire, de témoigner votre affection à vos amis et à vos proches par des caresses, de promener votre chien, de danser comme si vous étiez seul au monde et de lire des articles intéressants comme celui-ci !

5. Concentrez-vous sur ce que vous pouvez contrôler

Certes, vous pouvez contrôler votre niveau d’activité physique ainsi que la façon dont vous alimentez votre corps, mais gardez en tête que nous sommes tous plus qu’un chiffre sur la balance. Au lieu de vous préoccuper de votre poids et de votre apparence, misez plutôt sur une bonne alimentation, de l’activité physique tous les jours et un sommeil de qualité, comme l’indiquent les Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures pour les adultes. 

6. Le syndrome de « Fuir les belles occasions » 

Ne fuyez surtout pas les belles occasions ! Bloquez tous ces pensées et sentiments négatifs à l’égard de votre corps et profitez de moments actifs mémorables en compagnie de votre famille et de vos amis cet été.  

Découvrez les bienfaits de l’activité physique

Tout va tellement mieux quand on bouge! Découvrez comment vous pouvez améliorer votre vie dès aujourd’hui.

Contenu connexe

Voici d’autres excellents articles et vidéos de ParticipACTION pour vous émouvoir.