Donnez aujourd'hui
Donnez aujourd’hui
 Magasinez ParticipACTION
Chercher
f
M

Se concentrer

Soyez actif pour rester concentré

Vous avez mille et une tâches qui s’accumulent sur le bureau et n’arrivez pas à vous concentrer, car vous ne pensez qu’aux nombreuses prochaines réunions et vous craignez de ne pas arriver à l’heure pour récupérer les enfants. Voilà une situation dans laquelle on se reconnaît presque tous! Il est normal d’avoir parfois du mal à se concentrer sur ce que nous faisons, que ce soit au travail, à l’école ou à la maison. 

Pour améliorer sa concentration, l’exercice est souvent recommandé comme solution, et pour cause! La recherche montre que l’activité physique peut améliorer la concentration chez les personnes de tous âges.

Personne en tenue d’escrime pointant un tableau avec un fleuret

Comment le fait d’être actif peut-il m’aider à me concentrer?

L’activité physique, en particulier l’activité physique aérobie, affecte positivement notre capacité à nous concentrer et à être attentif – et c’est valable pour les enfants, les adolescents et les adultes. Après seulement 30 minutes d’activité physique d’intensité moyenne à élevée,1 le cerveau résiste mieux aux distractions, ce qui améliore ainsi sa capacité d’attention.

Les adultes âgés de 18 à 64 ans devraient faire au moins 150 minutes d’activité physique d’intensité moyenne à élevée chaque semaine. Donc, que vous souhaitiez obtenir une bonne note au prochain examen, ou encore une promotion au travail, essayez de bouger plus comme stratégie!

Être actif pour éveiller l’esprit

L’activité physique régulière aide à sécréter une protéine appelée « facteur neurotrophique dérivé du cerveau » (BDNF),2 laquelle est essentielle à la mémoire, à la concentration et à l’acuité mentale.

La recherche démontre que la résolution de problèmes, la mémoire et l’attention s’améliorent immédiatement après l’exercice. L’hippocampe, qui est une structure du cerveau principalement liée à l’apprentissage et à la mémoire, répond fortement à l’exercice aérobie.

Les études démontrent que c’est la première partie du cerveau qui se développe lorsqu’un individu améliore sa forme physique.3

Et la relation positive entre l’activité physique et le cerveau ne s’arrête pas là. Une récente étude démontre que l’activité physique aérobie d’intensité moyenne, en plus d’améliorer la fonction cognitive, favorise également la concentration.4

Un cerveau de bande dessinée portant des chaussures de course soulève une barre avec des poids

Voici comment :

  • Sortez marcher, rouler ou vous promener à vélo avec un ami, ou jetez un coup d’œil aux activités suivantes, lesquelles pourraient vous aider à vous concentrer tout au long de la journée : pour commencer la journée de la bonne façon ou se préparer à entreprendre un projet nécessitant une attention soutenue, allez courir ou joignez-vous à un cours de groupe.
  • Brisez la routine au travail en jouant au tennis sur table avec un collègue ou en marchant pendant les pauses pour vous sentir revigoré et plus productif au retour.
  • Participez à des sports d’équipe tels que le volleyball ou le hockey après le travail pour décrocher des péripéties de la journée, ou même avant une session de travail en soirée.
  • Une réunion de remue-méninges ou une rencontre nécessitant votre créativité est prévue à votre horaire de travail? Faites une activité d’intensité assez élevée, comme de la marche rapide, avant de vous rendre au travail!
  • Jetez un coup d’œil à l’appli gratuite de ParticipACTION pour faire le suivi de votre progrès, et pour consulter des articles et des vidéos d’exercices motivants.

Références

  1. POSTAL, K. (2014). THINK BETTER: EXERCISE. RETRIEVED FROM http://www.karenpostal.com/exercise-think-better/
  2. ZOLADZ & PILC. (2010). THE EFFECT OF PHYSICAL ACTIVITY ON THE BRAIN DERIVED NEUROTROPHIC FACTOR: FROM ANIMAL TO HUMAN STUDIES. JOURNAL OF PHYSIOLOGY & PHARMACOLOGY, 61(5), 533-541.
  3. VOSS ET AL. (2013). BRIDGING ANIMAL AND HUMAN MODELS OF EXERCISE-INDUCED BRAIN PLASTICITY. TRENDS IN COGNITIVE SCIENCES, 7(10), 525-544.
  4. ALGHADIR ET AL. (2016). EFFECTS OF MODERATE AEROBIC EXERCISE ON COGNITIVE ABILITIES AND REDOX STATE BIOMARKERS IN OLDER ADULTS. OXIDATIVE MEDICINE AND CELLULAR LONGEVITY, 2016: 2545168.