Donnez aujourd'hui
Donnez aujourd’hui
 Magasinez ParticipACTION
Chercher
f
M
Non classifié(e)

Garder nos jeunes actifs, une leçon de la pandémie

Il ne fait aucun doute que la COVID-19 a bouleversé la vie de tout le monde sur la planète. Nous commençons tout juste à comprendre à quel point les fermetures, les confinements et l’isolement que nous avons vécus au plus fort de la pandémie ont eu une incidence sur nos vies, y compris sur les comportements des enfants en matière de mouvement.

Voici l’édition 2022 du Bulletin de l’activité physique chez les enfants et les jeunes de ParticipACTION

Le Bulletin de l’activité physique chez les enfants et les jeunes de ParticipACTION constitue l’évaluation la plus détaillée de l’activité physique des enfants et des jeunes au Canada. L’édition 2022 présente les occasions de bouger ayant été perdues et retrouvées chez les jeunes et les enfants pendant la pandémie, et suggère des mesures à prendre pour l’avenir.

Young men sleeping

Ce qui a été perdu

Quand la pandémie a frappé le pays, presque toutes les options de mouvement et de jeu structurés ont soudainement cessé. Lorsque les possibilités de jouer entre amis, de suivre les cours d’éducation physique en personne et de participer aux compétitions sportives ont été interrompues, la plupart des familles ont compris le besoin et l’importance de protéger la santé publique. Mais elles ont tout de même déploré le fait que leurs enfants aient perdu des occasions essentielles de bouger. La note « D » obtenue cette année pour l’ensemble de l’activité physique (un recul par rapport au « D+ » de 2020) indique une baisse importante du mouvement chez les enfants et les jeunes : seulement 28 % des enfants et des jeunes respectent les directives nationales en matière d’activité physique, soit une baisse de 11 % par rapport à 2020.

Le passage à l’enseignement en mode virtuel et les appels des autorités à rester à la maison ont fait en sorte que l’utilisation des écrans par les enfants est devenue une nécessité, autant pour l’éducation que pour la socialisation. Cela a eu pour effet de décupler l’inquiétude par rapport aux effets néfastes du temps d’écran sur le bien-être de nos enfants. Ce sont seulement 18 % des enfants et des jeunes respectent les recommandations de temps d’écran des Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures. Ainsi, la note « F » attribuée cette année pour le temps d’écran, un recul important par rapport au « D+ » en 2020, n’a rien de surprenant.

Ce qui a été retrouvé

Tout au long de la pandémie, plusieurs familles, communautés et organismes ont cherché, et trouvé, des moyens de faire bouger les enfants. Les espaces urbains sans voiture, les voies et les pistes piétonnes, et les marchés en plein air ont permis aux familles et aux enfants de marcher, de rouler et de se déplacer davantage. Les parcs, les sentiers et autres espaces extérieurs sont devenus des lieux populaires pour se divertir et faire de l’exercice en famille, ce qui a grandement favorisé la santé mentale et physique des enfants. Ce dévouement et cette créativité ont fait en sorte que la note attribuée cette année pour l’indicateur « Transport actif » est passée de « D- » à « C- », et celle pour le « Jeu actif » est passée de « F » à « D- ». Ces notes représentent un exploit remarquable compte tenu des difficultés que de nombreuses familles ont éprouvées au plus fort de la pandémie.

Young man cycling with a office suite

Conseils pour amener vos enfants à être plus actifs

 

 
  • Être actifs en famille : cela encourage l’activité physique, le soutien social, le sentiment d’appartenance et l’attachement, qui sont tous des éléments importants pour la santé mentale.
  • Impliquer tous les membres de la famille dans la création d’un plan familial dans lequel auront été fixées des limites quant à l’usage des écrans, et où serait priorisé le temps passé en famille sans écran, les écrans retirés des chambres des enfants et les repas en famille ne seraient pas pris devant un écran.
  • Penser à laisser son enfant aller à pied ou à vélo vers des destinations situées à quelques kilomètres de la maison.
  • Favoriser les occasions de jeu en plein air et, lorsque possible, dans la nature, étant donné leur association à la fois avec l’augmentation des niveaux d’activité physique et l’amélioration de la santé mentale.

Curieux d’en savoir plus? Cliquez ici pour consulter l’ensemble du Bulletin.

A little girl and an adult doing a yoga stance in the living room

Le regard tourné vers l’avenir, choisissons d’agir

Oui, nous avons perdu des tournois, des cours, des occasions de jeux non organisés, des parties improvisées et des spectacles… et nous ne pouvons tristement rien y changer. Mais nous pouvons choisir d’utiliser cette sagesse que nous avons gagnée pour aider nos enfants et nos jeunes à être plus actifs, afin qu’ils profitent au maximum des bienfaits physiques, mentaux et sociaux liés à l’activité physique.

Découvrez les bienfaits de l’activité physique

Tout va tellement mieux quand on bouge! Découvrez comment vous pouvez améliorer votre vie dès aujourd’hui.

Contenu connexe

Voici d’autres excellents articles et vidéos de ParticipACTION pour vous émouvoir.