Donnez aujourd'hui
Donnez aujourd’hui
 Magasinez ParticipACTION
Chercher
f
M
Histoires inspirantes

Activité physique : ce qu’il faut retenir

L’année 2021 s’achève, marquant la fin des célébrations de notre 50e anniversaire. Nous avons profité de l’occasion pour poser une question toute simple aux membres de la communauté de recherche et aux personnes influenceuses de chez nous : Quelle est la leçon que toute personne vivant au Canada devrait tirer à propos de l’activité physique?

guy dancing

Dr Amy Latimer, présidente et titulaire de la chaire de recherche du Canada sur la promotion de l’activité physique et l’invalidité, Université Queen’s

Au fil de mon parcours personnel et professionnel comme professeure de kinésiologie et comme mère de trois jeunes enfants, j’ai appris trois grandes leçons sur l’activité physique.

D’abord, je suis toujours surprise de voir à quel point l’activité physique joue un rôle important dans notre santé physique et psychologique. Je m’en rends compte souvent, non seulement quand je lis les résultats des plus récentes recherches, mais aussi quand je prends une pause pour bouger durant ma journée de travail.

Ensuite, je trouve qu’il est parfois difficile de maintenir une routine active. J’adore bouger, mais j’ai du mal à garder un rythme constant. Le soutien des autres et la planification d’activités pendant ma journée sont d’excellents outils (parmi bien d’autres) pour rester sur la bonne voie.

Enfin, sachez que tout est possible. Si l’activité physique ne fait pas partie de vos habitudes, essayez seulement de bouger un peu plus que normalement. Vous y prendrez peut-être goût, ou peut-être pas, mais maintenant que vous avez commencé, gardez le rythme. Si vous avez une limitation, vous pouvez escalader une montagne, avoir votre place dans l’équipe, danser en lâchant votre fou, bouger à votre façon et profiter de chaque instant. Si vous organisez des programmes, faites place à la diversité et à toutes les morphologies. Tout est possible!

girl on the snow

Patricia Clark, directrice administrative à l’échelle nationale, Vieillir activement Canada

Il n’est jamais trop tard pour profiter des bienfaits de l’activité physique. Vous avez l’habitude de bouger depuis longtemps? À l’inverse, vous songez à bouger davantage? Peu importe votre profil, l’activité physique ne peut être que bénéfique pour vous. C’est la formule la plus simple et la plus facile pour se sentir mieux à la fois physiquement et mentalement. Le simple fait de bouger un peu plus chaque jour vous aidera à gagner en force et à demeurer autonome.

Pas besoin de sortir le portefeuille, de réserver une longue période, d’avoir de l’équipement particulier, de remplir un formulaire ou de prendre des pilules quelconques; il faut simplement avoir la motivation de bouger, peu importe le moyen. La meilleure prescription pour prendre soin de vous, bien vieillir et demeurer autonome, c’est de bouger plus. Marchez, dansez, ou faites une promenade à vélo ou en fauteuil roulant, du jardinage ou de l’exercice; que vous ayez 7 ou 77 ans, toute forme de mouvement qui vous fait vous sentir bien est positive!

Dr Guy Faulkner, professeur, Université de la Colombie-Britannique, Instituts de recherche appliquée en Santé publique-Agence de la santé publique du Canada (ISPP-ASPC) et chaire de recherche appliquée en santé publique

La dépression est l’un des troubles psychiatriques les plus répandus et dévastateurs au Canada en raison de son incidence élevée, de son apparition précoce et de sa grande persistance. Beaucoup de personnes savent que l’activité physique offre de nombreux bienfaits sur la santé physique et mentale.

Toutefois, les gens ne sont peut-être pas au courant des directives du Réseau canadien pour le traitement des troubles de l’humeur et de l’anxiété, qui recommandent l’exercice comme traitement clinique principal (ou monothérapie) pour la dépression légère ou modérée.

L’exercice peut être une option pour les personnes qui préfèrent ne pas prendre de médication ou qui n’ont pas accès à la thérapie. À l’échelle de la population, de nombreuses preuves démontrent de façon constante que bouger réduit le risque de souffrir de dépression. Étant donné les bienfaits de l’exercice sur la santé physique, on pourrait dire que pour certaines personnes, la transpiration est le meilleur antidépresseur!

woman wearing clock

Dr Mark Tremblay, directeur scientifique, bulletin de ParticipACTION, et chercheur scientifique principal pour Recherche sur les saines habitudes de vie, Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario

L’activité physique n’a rien de compliqué, de coûteux ou de contraignant – je m’explique. Les progrès technologiques en biosurveillance et en communication favorisent la microsurveillance et la microgestion de presque n’importe quoi, notamment les comportements moteurs de base comme l’activité physique, le temps sédentaire et le sommeil. Ces avancées ont donné lieu à la mise en marché de produits comme les articles de technologie prêt-à-porter, les outils d’entraînement virtuel et des applications. Cependant, elles ont aussi entraîné une explosion d’information (et de désinformation) et de complexité, et une déshumanisation des besoins et des désirs humains primaires et naturels qui nous ont donné l’envie de retourner dans le passé.

Toutefois, nous avons aujourd’hui tendance à nous fier aux alertes de nos appareils numériques. Il est temps d’adopter une approche basée sur la simplicité, de retourner aux sources et de retrouver une vie où l’activité physique fait partie du quotidien, toutes les saisons, en solo ou avec d’autres personnes, de jour ou de nuit; une vie où l’activité physique est parfois exigeante, parfois facile, similaire ou différente d’une fois à l’autre, mais toujours agréable et adaptée à nos besoins. C’est la formule parfaite – pas besoin de se fier sur un appareil intelligent, d’avoir des données ou de dépenser des sous!

Elio Antunes, président et chef de la direction, ParticipACTION

Pour que l’activité physique fasse vraiment partie de notre quotidien, les choix santé doivent aller de soi pour l’ensemble de la population. La tâche n’est pas facile, et nécessite un changement fondamental des normes sociales et culturelles à l’égard de l’activité physique. Depuis la création de ParticipACTION en 1971, une culture mondiale axée sur la commodité a vu le jour, avec l’automatisation des tâches, le télétravail, les applis de livraison, etc. Ces outils contribuent cependant à diminuer drastiquement notre niveau d’activité physique et à augmenter de façon importante nos comportements sédentaires.

Les défis difficiles ne peuvent être surmontés qu’avec des efforts constants de concentration et de collaboration. Ensemble, nous avons la responsabilité de nous attaquer à la crise nationale de l’inactivité physique. Tout le monde doit s’y mettre : tous les paliers de gouvernement doivent faire preuve de leadership et offrir des ressources, et les éducateurs, les éducatrices et les parents doivent agir comme principal modèle pour les enfants et les jeunes. Nous avons tous et toutes un rôle à jouer pour nous aider, nous-mêmes et les autres, à bouger et à faire des activités durant la journée.

Soutenez la vie active d’un océan à l’autre

Nous avons besoin de votre aide pour faire en sorte que tout le monde ait le soutien nécessaire pour bouger et ait l’occasion de le faire. Pensez à donner 5 $ pour nous aider à faire de l’activité physique un élément essentiel du quotidien. En guise de remerciement, vous obtiendrez 15 % de rabais à la boutique ParticipACTION.

FAIRE UN DON

Découvrez les bienfaits de l’activité physique

Tout va tellement mieux quand on bouge! Découvrez comment vous pouvez améliorer votre vie dès aujourd’hui.

Contenu connexe

Voici d’autres excellents articles et vidéos de ParticipACTION pour vous émouvoir.