Activité 29/150

Raquette

Marcher en raquettes consiste à marcher dans la neige à l’aide de raquettes attachées sous les bottes afin de ne pas caler trop profondément.  

Fairmont Chateau Lake Louise

Histoire
Au Canada, de nombreuses cultures autochtones utilisent des raquettes, mais très peu pour les Inuits. La forme des raquettes varie grandement d’une région à l’autre puisqu’elles sont utilisées pour traverser tout type de reliefs enneigés. Certaines sont conçues pour offrir une meilleure manoeuvrabilité dans des forêts denses, d’autres pour franchir de longues distances dans les régions subarctiques. Puisque le Canada reçoit annuellement de grandes quantités de neige, la raquette est devenue une activité récréative qui permet de faire de la randonnée à longueur d’année. 



Les endroits les plus agréables où pratiquer la raquette sont les forêts. Une épaisse couche de neige permet aux raquetteurs de pleinement vivre la sensation de « flotter » sur la neige.

Comment jouer
Faire de la raquette est tout simplement l’équivalent d’aller marcher ou glisser sur la neige. Avec des raquettes traditionnelles, cette activité peut faire penser au mouvement du ski de fond. Pour profiter pleinement de cette activité, il faut trouver la bonne grandeur de raquettes pour son poids, pour le type de terrain et la profondeur de la neige. Certaines raquettes seront plus utiles sur la neige légère et épaisse tandis que d’autres seront plus appropriées pour les sentiers où la neige est déjà « tapée » ou densifiée et écrasée par le passage d’autres personnes. Finalement, certaines raquettes sont carrément destinées à la course. Peu importe le type de raquettes, on peut toujours s’aider de bâton de marche pour garder l’équilibre. 

Équipement suggéré
- Raquettes
- Tuque (bonnet) et mitaines
- Vêtements d’hiver
- Bâtons de marche

Adaptations
Tous les Canadiens peuvent participer à des activités physiques, peu importe leurs capacités ou leur situation. Toutefois, certains sports et activités doivent être adaptés pour les rendre accessibles. Vous trouverez ci-dessous des recommandations et suggestions afin d'accommoder les personnes vivant avec une limitation fonctionnelle ou celles qui ont des exigences particulières. Avec une attitude positive et un peu d'ingéniosité, tout le monde pourra essayer chacune des activités.

Limitations sensorielles

Pour permettre à une personne ayant une déficience sensorielle de faire de la raquette, très peu d'adaptations sont nécessaires. Il faut établir des méthodes de communication. Vous pouvez utiliser des bâtons de ski pour l'équilibre, si désiré. Pratiquez l’activité avec un ami et assurez-vous que le plaisir est au rendez-vous!

Limitations cognitives

Vous pouvez faire de la raquette avec un ami. Choisissez le terrain qui convient le mieux aux besoins des participants. Ajustez la distance de l'activité ou si désiré, faire une randonnée dans la neige sans utiliser des raquettes.

Limitations motrices

Les personnes à mobilité réduite peuvent utiliser des bâtons de ski pour garder l'équilibre. Choisissez un court trajet sur un terrain plat. Vous pouvez convertir l'activité en ski assis ou utiliser un traîneau.

Bienfaits de la raquette

Les Directives canadiennes en matière d’activité physique et de comportements sédentaires définissent la durée et le type d’activité physique requis à chaque âge et stade de la vie. Et, pour la première fois, les nouvelles Directives en matière de mouvement sur 24 heures pour les enfants et les jeunes comprennent aussi le sommeil. Le respect de ces directives contribuera à réduire le risque de développer une maladie chronique, améliorera la concentration, renforcera le corps, et au bout du compte, rendra la vie plus agréable.

Voir les bienfaits et les directives

Partenaires du Palmarès 150

Principaux partenaires
Partenaires provinciaux
Partenaire médias
Partenaires du concours
COORDONNÉES
Michelle Murray
Coordonnatrice des communications