Activité 149/150

Quatre coins

Les quatre-coins est un jeu de cour d’école où quatre joueurs lancent une balle sur un terrain divisé en quatre carrés.

Shutterstock

Histoire
Bien qu’on y joue depuis des décennies, les origines de ce jeu sont incertaines. Au Canada, ce seraient quatre filles de Westmount, au Québec, qui auraient joué à ce jeu pour la première fois en 1968.


Le jeu des quatre-coins se dispute sur un terrain à surface dure de 3x3 mètres divisé en quatre carrés, idéalement dans une cour d’école, ce qui le rend parfait pour les centres urbains.

Comment jouer
Chaque joueur commence dans un des quatre carrés et a un rôle particulier : roi, reine, tour et fou. Note : Les noms attribués peuvent varier en fonction de chaque cour d’école. Le roi est parfois appelé « capitaine », etc. Le but du jeu est d’éliminer les joueurs des carrés de plus haut rang en faisant rebondir la balle dans leurs carrés. Si la balle fait deux bonds dans un carré, ou si un joueur n’arrive pas à frapper la balle dans un des autres carrés, le joueur est éliminé. Si vous ne trouvez pas assez de camarades de jeu, séparez-vous le carré à deux, chaque personne devant protéger deux carreaux : deux fois plus de plaisir!

Équipement suggéré
- Terrain de quatre coins de 3x3 m divisé en quatre carrés (ou dessiné à la craie)
- Ballon de basketball ou autre ballon qui rebondit

Adaptations
Tous les Canadiens peuvent participer à des activités physiques, peu importe leurs capacités ou leur situation. Toutefois, certains sports et activités doivent être adaptés pour les rendre accessibles. Vous trouverez ci-dessous des recommandations et suggestions afin d'accommoder les personnes vivant avec une limitation fonctionnelle ou celles qui ont des exigences particulières. Avec une attitude positive et un peu d'ingéniosité, tout le monde pourra essayer chacune des activités.

Limitations sensorielles

Utiliser des carrés de couleurs contrastantes afin d’aider les personnes ayant une limitation visuelle à distinguer le contour des 4 carrés. (par exemple : vert néon, orange vif ou jaune vif).

Utiliser différents types de ballon : de couleur vive, plus gros, plus léger, sonore.

Limitations cognitives

Permettre aux participants d’être aidés par un partenaire et ainsi avoir une double couverture du terrain dans les coins (ce qui prolonge la durée du jeu et augmente les occasions de toucher le ballon).

Permettre aux participants d’attraper le ballon, si nécessaire (pour une période de temps limitée), et de le lancer par la suite.

Ne permettre que des lancers avec la main sous le ballon vers le prochain coin. Pas de lancers avec la main au-dessus de l’épaule.

Limitations motrices

Afin d’offrir aux personnes en fauteuil roulant et aux personnes ayant une limitation motrice plus d’occasions de saisir le ballon et de le frapper, prévoir des carrés plus petits que les carrés standard de 3 m X 3 m.

Certaines personnes pourraient préférer utiliser leurs pieds plutôt que leurs mains pour faire circuler le ballon.

Autoriser deux bonds plutôt qu’un seul pour augmenter le temps dont dispose le joueur pour frapper le ballon. De plus, ne permettre que des lancers avec la main sous le ballon pour diminuer la vitesse du jeu et la rapidité du ballon.

Bienfaits du quatre coins

Les Directives canadiennes en matière d’activité physique et de comportements sédentaires définissent la durée et le type d’activité physique requis à chaque âge et stade de la vie. Et, pour la première fois, les nouvelles Directives en matière de mouvement sur 24 heures pour les enfants et les jeunes comprennent aussi le sommeil. Le respect de ces directives contribuera à réduire le risque de développer une maladie chronique, améliorera la concentration, renforcera le corps, et au bout du compte, rendra la vie plus agréable.

Voir les bienfaits et les directives

Partenaires du Palmarès 150

Principaux partenaires
Partenaires provinciaux
Partenaire médias
Partenaires du concours
COORDONNÉES
Michelle Murray
Coordonnatrice des communications