Comment le Canada se compare-t-il? Une comparaison de la capacité aérobique dans 50 pays

La course-navette de 20 m, souvent appelée le « test bip »,  est une façon courante de mesurer la capacité aérobique. Elle consiste à courir aller-retour (20 mètres dans chaque direction) en se faisant guider par une bande sonore pré-enregistrée. Plus vous tenez longtemps, moins de temps que vous avez entre les paliers (c.-à-d. que vous devez courir le 20 mètres plus vite). Dans l'ensemble, on peut voir ce test comme une course à pied où les enfants en meilleure forme restent dans la course le plus longtemps.

Cette étude a examiné les résultats de ce test chez plus de 1,1 million d'enfants et jeunes dans 50 pays à travers le monde. Comme on pouvait s'y attendre, il existe de grandes différences entre les résultats d'un pays à l'autre. Les pays les plus performants se situent davantage en Afrique et en Europe centrale et du Nord. Les pays d'Amérique du Sud étaient parmi les moins performants. Les pays dont l'inégalité des revenus (à savoir, l'écart entre les riches et les pauvres) était plus élevée affichaient aussi un piètre résultat.

Message à retenir 

Le Canada a terminé au milieu du peloton, s'étant classé au 19e rang. Les États-Unis ont fait encore pire, en arrivant 47e sur 50. Le Mexique a fini en dernière place. Dans l'ensemble, les pays ayant la meilleure forme physique étaient les suivants :

  • Tanzanie
  • Islande
  • Estonie
  • Norvège
  • Japon

 

Auteurs : Justin J Lang, Mark S Tremblay, Luc Léger, Tim Olds, Grant R Tomkinson

Titre de l'article : International variability in 20 m shuttle run performance in children and youth: who are the fittest from a 50-country comparison? A systematic literature review with pooling of aggregate results

Lien à l'article