3 conseils pour pédaler en toute sécurité cet été

Le cyclisme, le numéro 2 du Palmarès 150 de ParticipACTION, se situe au sommet de notre Palmarès. D’accord, d’accord, les activités de cette liste ne sont pas classées en fonction de leur popularité, mais le cyclisme est de toute évidence une activité très à la mode au Canada et ailleurs dans le monde.

Il suffit de se donner un élan pour découvrir les bienfaits du cyclisme. En plus d’être une excellente façon de s’activer à l’extérieur (ou à l’intérieur sur un vélo stationnaire), c’est aussi une forme de transport actif peu coûteuse et respectueuse de l’environnement. Tous peuvent pratiquer cette activité qui est particulièrement amusante en famille, y compris pour les tout-petits, qui peuvent prendre place dans un siège ou une remorque appropriés.  Son côté pratique vous permettra de découvrir rapidement de nouveaux paysages. C’est aussi une activité qui peut se pratiquer toute la vie et qui développe et maintient l’équilibre, la perception spatiale, la force musculaire et l’endurance.

Voici quelques conseils de Cyclisme Canada pour faire de chaque sortie récréative à vélo une expérience sécuritaire et amusante :

PARCE QU’ON A UNE SEULE TÊTE

Tous les cyclistes, peu importe leur âge, devraient porter un casque en tout temps. Heureusement, il en existe une grande variété, aux nombreuses couleurs et aux formes stylisées, notamment pour les enfants. Veuillez noter qu’il faut remplacer un casque dès qu’il a reçu un choc à la suite d’une chute ou d’un impact.

Un casque doit être porté au milieu de la tête, et non trop incliné vers l’arrière ou vers l’avant. Pour en trouver un de la taille adéquate, mesurez la largeur de deux doigts entre les sourcils et le casque. S’il bascule et que votre tête peut bouger librement à l’intérieur, il vous faut en trouver un plus petit.

Les sangles doivent toujours être suffisamment tendues pour empêcher le casque de bouger librement sur votre tête. Les sangles de côté devraient former un « Y » sous le lobe de chaque oreille. Finalement, l’ajustement de la boucle devrait permettre d’insérer un doigt sous le menton.

NE TOMBEZ PAS DANS LE PANNEAU

Comme pour les conducteurs de véhicules, les cyclistes doivent signaler leurs intentions avant de tourner. Pour tourner à gauche, étendez votre bras gauche parallèlement au sol. Vous pouvez signaler un virage à droite de deux façons. L’option la plus traditionnelle est de lever votre bras gauche en angle de 90 degrés, comme pour former la lettre « L ». Une autre façon est d’étendre votre bras droit, pour indiquer plus naturellement que vous amorcez un virage à droite. Pour avertir les automobilistes que vous vous arrêtez, étendez votre bras gauche en formant un angle de 90 degrés vers le bas, votre main ouverte.

Les cyclistes doivent normalement circuler dans la rue, et non sur les trottoirs. Pour un aperçu des directives lorsqu’on se déplace à vélo, regardez ce vidéo de sensibilisation de Vélo Québec qui s’inspire du Code de la sécurité routière.

TRANSPORT ACTIF POUR LES JEUNES

Cet été, comme beaucoup de jeunes vont à l’école et en reviennent à vélo, inspirez-vous du programme Cycliste averti de Vélo Québec pour apprendre à vos enfants les règles de base à respecter. Ce programme d’éducation en milieu scolaire enseignera des notions théoriques et pratiques aux élèves et leur donnera ainsi l’opportunité de faire l’expérience du vélo sur la route, en toute sécurité.

Vous pouvez également trouver des ateliers de sécurité à vélo, des tours de vélo en groupe ou d’autres événements spéciaux dans votre région. Par exemple, en collaboration avec le Palmarès 150, Cyclisme Canada tiendra à Ottawa, le 25 juin, un événement Fun Ride aux Championnats canadiens de cyclisme sur route Global Relay. Les participants pourront notamment y pédaler en compagnie de cyclistes canadiens de haut calibre sur des distances de 5 et de 10 kilomètres, visiter un atelier de peinture de vélo et suivre un cours de mécanique cycliste. Pour plus d’information, veuillez visiter le www.ottawa2017.ca