Trois façons de se rafraîchir en s’éclaboussant cet été

Saviez-vous que 20% de l’eau douce sur la planète se trouve au Canada? Avec en plus des océans qui nous entourent sur trois fronts, des piscines et des jeux d’eau, nous avons tout ce qu’il nous faut pour rester au frais cet été.

Nager, tant pour les nageurs expérimentés que pour les débutants, est une activité qui offre un excellent entraînement cardiovasculaire sans heurter nos articulations – grâce à la flottabilité de notre corps dans l’eau. C’est de plus un entraînement physique complet, mobilisant plus de muscles du corps que tout autre sport. Se laisser flotter ou bien patauger peut également s’avérer relaxant, nous donnant le temps de voguer dans nos pensées pendant que notre corps valse à la surface au rythme de l’eau. En plus, c’est souvent gratuit! 

Voici trois façon de plonger cet été :

DÉCOUVREZ

Vous avez peut-être déjà un lieu de baignade de prédilection – une rivière, un étang, une plage ou une piscine – mais pourquoi pas en essayer de nouveaux? Découvrez de nouveaux endroits avec Google Maps ou sur le site de votre ville ou municipalité, puis établissez-vous un objectif de visites à atteindre avant la fin de la saison. Sinon, parlez de votre endroit de baignade préféré à un ami. 

APPRENEZ

Les nageurs moins expérimentés peuvent également suivre des cours, et les nageurs plus expérimentés peuvent travailler à améliorer leur technique. Les cours offerts dans les centres communautaires sont généralement donnés à des prix abordables, que ce soit des cours de groupe, semi-privés ou privés. Vous vous sentirez rafraîchis dans l’eau, et raffiner ses brasses et ses coups de pieds constitue non seulement une gymnastique physique et mentale, mais c’est aussi un bon exercice de coordination. 

[related]

SAUVEZ DES VIES

Les habiletés de sauveteur sont inestimables et seront peut-être nécessaires au cours de votre vie. Selon le rapport mondial sur la noyade de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la noyade est l’une des dix plus importantes causes de mort chez les enfants et les jeunes dans toutes les régions du monde. Au Québec, la Société de sauvetage du Québec est l’organisation à la tête des campagnes de prévention de la noyade. La noyade étant la principale cause de décès par traumatisme chez les enfants de 0 à 12 ans, il faut pouvoir intervenir en cas d’urgence. Savoir quoi faire en situation de crise est ainsi indispensable.

Pour la forme physique et mentale, la nage est tout simplement imbattable.

Sujets