Tout ce que vous voulez savoir à propos d’Alphé, porte-parole du Palmarès 150

Depuis le début du mois d’octobre, vous avez sûrement remarqué la dernière publicité de ParticipACTION pour son Palmarès 150. Vous vous demandez qui est cette bouille sympathique ? C’est notre porte-parole adoré, Alphé Gagné. Nous avons eu l’occasion d’en apprendre plus sur lui et nous sommes impatients de vous le présenter !

**Attention : Ce contenu pourrait vous donner envie de bouger en sa compagnie en 2017**

1. Pourquoi ai-je l’impression de te connaître ?

Et bien j’ai fait beaucoup de publicités dans les dernières années. J’ai aussi joué le rôle de Fred dans Entendu dans les bars, une websérie d’une seule saison qui a été bien reçue. Et quelques petits rôles ici et là à la télé. Maintenant, je retourne à mon premier amour : l’humour sur scène.

2. Quelles sont les 3 choses les plus intéressantes à ton sujet ?

Je viens du Bas-St-Laurent, un p’tit village de 400 âmes. J’ai quatre sœurs, je suis celui dans le milieu. J’ai toujours aimé la scène. À ma première apparition, je devais avoir 7 ans et j’avais fait le numéro de Daniel Lemire dans son personnage du gars au restaurant qui essaie d’arrêter de fumer. Depuis ce jour, je n’ai jamais arrêté. Au secondaire je jouais pas mal de guitare, j’ai participé à deux éditions de « Secondaire en spectacle » et j’ai terminé deuxième ! On aurait pu gagner, mais le fait qu’on jouait du métal instrumental ne nous a pas aidés…

J’ai fait beaucoup d’impro. Beaucoup ! De 15 ans à 33 ans.

J’aime beaucoup le lait.

Je suis gentil et serviable.

Je suis Verseau ascendant Lion.

Je n’ai pas de middle name.

3. As-tu toujours été actif ? Quel rôle l’activité physique a-t-elle joué dans ton enfance ?

J’ai toujours joué, depuis que je suis tout p’tit, j’étais toujours dehors. Étant donné que j’habitais dans un p’tit village j’étais toujours sur mon vélo. Encore aujourd’hui, j’ai les cuisses d’un gars qui a fait le tour de France. Mais quand j’étais jeune le ballon chasseur était MON sport.

4. Comment remplis-tu tes 150 minutes d’activité physique hebdomadaires ? Du hockey cosom ? Du vélo ? Qu’est-ce que tu préfères ?

Je joue au hockey deux fois par semaine, dans une Ligue qui se nomme : La Ligue des Poches…C’est tout dire ! On aime jouer au hockey, mais on est pas les meilleurs.

5. Quel est ton sport/activité physique favori ? Pourquoi ?

Le Hockey : j’adore les sports d’équipe. Et j’aime le bruit des patins sur la glace. C’est fou, ça me donne des frissons. Et quand je réussis un one-timer, j’ai l’goût de pleurer…

6. Est-ce que tu es un fan d’équipes sportives ? Les Habs ? L’Impact ? Quel sport suis-tu le plus à la télé ?

Les Canadiens définitivement, et ce depuis toujours, même si dans mon coin tout l’monde aimait les Nordiques. Moi, j’ai toujours été un fan des Canadiens, j’avais un poster de Shayne Corson dans ma chambre. #27 pour toujours…

7. Et puis, es-tu emballé de faire les 150 activités ? Un peu peur ? C’est quoi tes impressions générales ?

Je suis super emballé à l’idée de faire les 150 activités. J’ai toujours été le genre de gars vraiment curieux, j’aime essayer de nouvelles choses et surtout rencontrer des gens avec qui j’aurai la chance de partager leur passion. C’est vraiment une chance exceptionnelle que j’ai et je n’en reviens toujours pas : j’vais traverser le pays pour réaliser le Palmarès 150 de ParticipACTION.

8. Quelle activité as-tu le plus hâte d’essayer ? Laquelle te rend le plus nerveux ? Pourquoi ?

J’ai vraiment hâte d’essayer pas mal tout. Ma seule crainte, c’est les sports aquatiques. Disons que quand j’nage y faut que j’avance sinon j’ai l’impression que je coule comme une roche. Donc je dirais que le waterpolo me fait peur un peu…Sinon je n’ai pas peur !!!

9. As-tu une habitude cocasse ou un rituel avant de te lancer dans quelque chose de nouveau ? As-tu des trucs à nous donner pour combattre le trac ?

Je ne sais pas si c’est cocasse, mais quand je commence un nouveau sport, je deviens un peu fou. Genre que j’achète tout l’équipement tout de suite, avant même d’avoir essayé. J’ai commencé le tennis v’là quelques années et j’ai pris des cours en cachette pour pouvoir battre mes amis sans leur dire, pour les impressionner… « Wow Alphé tu apprends vite… » Oui j’suis comme ça…

Le trac, c’est bon, la nervosité aussi, la première fois c’est toujours énervant, mais c’est la beauté du sport et comme toute autre chose, plus tu y mets d’efforts, plus tu vas avoir de plaisir…c’est comme ça que j’entreprends ce que je fais.

10. D’où vient ta passion pour l’impro, l’humour et la télé ? Justement, comment ta formation va-t-elle t’aider à accomplir le Palmarès 150 ?

Je viens d’une grosse famille donc pour avoir ta place y fallait que tu la prennes. Donc, cette habitude de parler un peu plus, de faire rire toujours, ça vient de chez nous. J’ai toujours aimé me donner en spectacle. J’ai déjà raconté 1h45 de blagues style Selection Reader Digest que j’avais apprises dans un party sans arrêter. J’ai toujours aimé faire rire. Dans ma famille, on est assez pince-sans-rire et assez baveux. Mes sœurs n’ont peur de rien. Elles étaient meilleures que les gars de l’école dans tous les sports, donc j’avais pas l’choix de me dépasser. Mais la scène m’a toujours habité. Quand tu fais rire ton village au complet sur une scène, et ce, à un très jeune âge, ensuite t’en veux toujours plus. Je suis un artiste, j’ai toujours joué de la musique. Je ne sais pas comment ma formation va m’aider, mais je sais que je vais mordre dans chacune des activités comme si c’était la dernière fois.