Pourquoi le meilleur moyen de transport c’est VOUS

Nous le faisons tous. Dans une journée normale, nous allons tous d’un point A à un point B, puis à un point C, et ainsi de suite. Beaucoup d’entre nous parcourent ces distances au volant d’un véhicule motorisé (voiture, VUS, camion). Nous bouclons notre ceinture de sécurité, embrayons à reculons, puis à « drive » pour zigzaguer de la maison à l’école, au bureau, au rendez-vous, à l’épicerie et aux scouts (baseball, natation, club de lecture), pour finalement revenir à la maison. 

C’EST LE TEMPS DE FAIRE LES CHOSES DIFFÉREMMENT.

Nous ne pouvons pas changer le fait que nous devons nous rendre d’un endroit à l’autre. Mais comment nous nous rendons à l’une ou à l’autre de ces destinations peut être effectué d’une façon plus saine et plus joyeuse, même si ce n’est que pour un petit laps de temps. Nous parlons évidemment du transport actif : se déplacer à pied, à vélo ou en fauteuil roulant.

Par exemple, au lieu de prendre la voiture pour se rendre à l’école ou au travail, pourquoi ne pas choisir de s’y rendre à vélo ou en fauteuil roulant, ou enfiler des espadrilles et marcher au lieu d’utiliser une passe d’autobus?

Mais si la distance est trop grande et le temps trop précieux pour se déplacer agréablement de façon active? 

PREMIÈREMENT — VOUS N’ÊTES PAS SEUL(E).

Beaucoup de gens sont dans cette situation. Deuxièmement – Pas de problème; pas besoin de faire du zèle. Nous pouvons faire un peu des deux en faisant, par exemple, une partie du chemin en voiture, mais en la stationnant plus loin que d’habitude pour nous dégourdir les jambes et marcher davantage. Une autre possibilité de transport mixte serait le vélo et l’autobus. Nous pouvons prendre notre vélo pour une partie du trajet, puis ensuite l’attacher sur le support à vélo à l’avant d’un autobus pour la fin du trajet. Au Canada, beaucoup de villes munissent leurs autobus de ces supports à vélo, comme Montréal, Vancouver, Toronto, Edmonton, Winnipeg et autres.

[related] 

QUELLE EST LA PROCHAINE ÉTAPE?

Au cours du prochain mois, pour trouver des idées qui vous permettront d’aller activement du point A au point B ou C par vos propres moyens, nous allons nous pencher sur le transport actif ainsi que sur les mythes et obstacles qui y sont reliés. Même des changements graduels peuvent apporter d’importants bienfaits à notre corps, à notre santé mentale et à notre bien-être en général. 

Voici votre défi pour cette semaine : choisissez le transport actif (marche, course, cyclisme, fauteuil roulant) et faites-en le suivi avec l’application Moves. Écrivez vos résultats dans notre Journal de transport actif et évaluez si votre pointage total respecte ou surpasse les 150 minutes d’activité physique d’intensité moyenne à élevée d’ici la fin de la semaine. Remplissez aussi les colonnes « humeur » et « énergie » pour déterminer le lien entre une mode de vie plus actif et un plus grand nombre de sourires et de pas effectués.