5 activités physiques efficaces pour réduire l’hypertension

L’hypertension, ou la haute pression, se produit lorsque la mesure de la pression ou de la force qu’exerce le sang sur les parois de vos vaisseaux sanguins, appelées artères, est trop élevée. Si elle n’est pas traitée, elle peut entraîner des maladies du coeur ou de l’insuffisance rénale.  

Malheureusement, la haute pression est un phénomène répandu. En effet, plus de 5,3 millions de Canadiens font de l'hypertension. Ce qui est encore plus inquiétant, c’est que beaucoup de gens peuvent faire de l'hypertension sans même le savoir puisque les symptômes peuvent ne pas être détectés pendant des années. La bonne nouvelle, c’est que l’activité physique (en anglais) peut aider à prévenir l’hypertension et à bien la contrôler, car elle réduit la dureté de vos artères et permet ainsi au sang d’y circuler plus librement.

5 ACTIVITÉS PHYSIQUES POUR RÉDUIRE L’HYPERTENSION

À peu près toutes les activités physiques vous permettront d’améliorer la santé de votre coeur, mais voici quelques activités qui réduiront efficacement votre pression artérielle.

1. COURSE

Quand vous pensez à l’activité physique et à la santé du coeur, la course est probablement la première activité qui vous vient à l’esprit. C’est également celle qui est la plus documentée. Une étude (en anglais) réalisée sur 6 ans et menée auprès de 33,060 coureurs américains a démontré que courir régulièrement réduit de 4,2 % le risque de faire de l’hypertension. Encore plus impressionnant, la course réduit également de 7 % le risque d’avoir un taux de cholestérol trop élevé, de 12,3 % celui de faire du diabète et de 9,3 % le risque de développer une maladie du cœur. Plus les participants à l’étude couraient chaque semaine, plus les données relatives à leur pression artérielle étaient encourageantes.

Pour plus d’information sur la course, veuillez visiter l'activité #80 – La course.

2. MARCHE

La marche est l’une des solutions les plus faciles pour réduire la haute pression. Tout ce qu’il vous faut, c’est une bonne paire de souliers. C’est un bon choix pour les débutants, beaucoup y adhère pour sa facilité d’accès. Après tout, prendre une marche se prête à de nombreuses occasions, que ce soit pour se déplacer ou simplement pour changer d’air.

Une étude (en anglais) américaine à grande échelle publiée dans la revue Arteriosclerosis, Thrombosis, and Vascular Biology a comparé l’impact de la course et celui de la marche sur le risque de développer l’hypertension, le cholestérol et le diabète chez les adultes âgés de 18 à 80 ans. Les chercheurs ont découvert que le groupe de marcheurs ont diminué leur risque de faire de l’hypertension de 7,2 %!

En bonus, profitez-en pour promener votre chien avec vous. Certains rapports (en anglais) montrent que les propriétaires d’animaux domestiques, particulièrement ceux qui ont un chien, risquent moins de développer une maladie du coeur. En effet, les chiens doivent sortir de la maison deux fois par jour (comme vous!) et ils offrent leur soutien moral, ce qui est important pour l’adoption de saines habitudes de vie.

Pour plus d’information sur la marche, veuillez visiter l'activité #19 – La marche.

3. YOGA

Le yoga est une ancienne technique qui a plusieurs bienfaits physiques, mentaux et spirituels.

Un article (en anglais) publié en 2012 dans le Journal of Holistic Nursing Practice traitant des effets du yoga sur la réduction de l’hypertension a démontré que la pratique du yoga quelques fois par semaine améliore les taux de glucose et de cholestérol, en plus de réduire la pression artérielle.

De plus, le yoga est aussi un bon exercice antistress, un des principaux facteurs de la haute pression.

Pour plus d’information sur le yoga, veuillez visiter l'activité  #27 – Le yoga.

4. NATATION

Il n’y a rien de plus rafraîchissant que de plonger dans un lac ou une piscine. La natation est une activité amusante qui peut être pratiquée à longueur d’année et à n’importe quel âge.

Quel que soit votre style de nage préféré, la natation peut vous éviter les problèmes reliés à la haute pression. Un récent article (en anglais) du American Journal of Cardiology a étudié l’impact de la natation auprès d’adultes souffrant d’hypertension ou en ayant les symptômes. Les participants (âgés de plus de 50 ans) ont été divisés en deux groupes : la moitié d’entre eux devaient nager trois à quatre fois par semaine, pendant plus de 45 minutes par séance, tandis que l’autre moitié a participé à des exercices de relaxation.

Sur une période de 12 semaines, les adultes du groupe faisant de la natation ont remarqué une diminution significative de leur pression artérielle, comparativement à ceux du groupe de relaxation. Alors n’ayez pas peur de vous mouiller, vos vaisseaux sanguins vous remercieront!

Pour plus d’information sur la natation, veuillez visiter l'activité #4 – La natation.

5. CYCLISME

En faisant du vélo, vous activerez à coup sûr votre système cardiovasculaire. C’est aussi un exercice où il n’y a presque pas d’impact, alors c’est idéal pour ceux qui ont des problèmes de genoux. Nombreux sont ceux qui utilisent ce moyen de transport efficace pour se rendre à l’école ou au travail.

Une étude (en anglais) suédoise à grande échelle portant sur les scénarios de déplacement pour se rendre au travail de 23,732 Suédois et Suédoises d’âge moyen a été réalisée sur 10 ans. En comparant les habitudes de ceux qui prenaient la voiture ou l’autobus à celles de ceux qui se déplacent régulièrement à vélo, il a été prouvé que ces derniers risquaient nettement moins d’être touchés par une maladie du cœur ou par la haute pression.

De plus, ces bienfaits ont aussi été constatés chez les cyclistes qui venaient tout juste de commencer à se rendre au bureau à vélo. La probabilité de développer des problèmes de haute pression était également moins élevée. Cette étude a aussi déterminé que plus le trajet accompli était long, plus les cyclistes en retiraient les bienfaits.

Pour plus d’information sur le cyclisme, veuillez visiter l'activité #2 – Le Cyclisme.