20 signes qu’une activité est typiquement d’ici

Qu’est-ce qui rend une activité canadienne ? Ce qu’on porte ? Comment on y joue ? L’intensité ? Les participants ? Les rires ?

C’est difficile à déterminer, mais nous avons quand même décidé d’essayer. Évidemment, aucune activité ne répondra à tous ces critères, mais si elle ne correspond à aucun d’entre eux, est-elle vraiment canadienne ?

  1. On peut y jouer en chemise à carreaux.
  2. On peut porter une tuque, des mitaines, des bottes et un foulard.
  3. Tu peux y jouer en buvant un café.
  4. On peut boire de la bière en même temps.
  5. Mais le perdant paie la première tournée.
  6. On peut être super-compétitif. Genre. Vraiment. Trop. Compétitif.
  7. Victoire, défaite ou nulle, on dit toujours « scuse-moi ».
  8. On peut se mouiller, se salir, avoir froid, ou extrêmement chaud lorsqu’on y joue !
  9. Ça se pratique d’une manière différente au Canada.
  10. On peut y jouer dans les deux langues.
  11. Plusieurs noms sont utilisés pour nommer ce jeu, mais il n’y a pas de consensus.
  12. On peut y jouer au grand air.
  13. Ça prend un cours d’eau (gelé ou fondu, pas de discrimination)
  14. On peut y jouer sur la glace.
  15. On peut l’adapter pour y jouer dans la neige.
  16. Il existe des variantes (sans règle, par exemple).
  17. Tout le monde peut participer
  18. Tu peux amener ton chien, ton voisin, ton meilleur ami, ou une personne croisée au hasard sur ton chemin, et tout le monde approuvera.
  19. On hésite parfois entre jouer une autre partie ou rentrer se réchauffer.
  20. Mais, c’est si amusant que tu en oublies l’heure.

[related]

Méchante bonne liste, hein ?

Si vous avez une activité physique à nous proposer, dites-nous pourquoi elle nous représente et pourquoi elle mérite de faire partie du Palmarès 150 de ParticipACTION.

Et n’oubliez pas d’aller voter !