2 étapes pour surmonter les défis que la vie vous impose

Nous nous fixons des objectifs pour être plus actifs. Nous planifions tout pour y arriver. Nous commençons à peine et soudainement, la vie nous met à l’épreuve.

Nous sommes dépassés par le travail. Nous attrapons un rhume ou une grippe. Une tempête de neige déferle et on n’en voit pas la fin. D’une manière ou d’une autre, malgré toutes les choses inévitables qui peuvent se produire, il est facile de sous-estimer les défis que nous imposera la vie.

Une meilleure approche est d’essayer d’anticiper les obstacles qui pourrait nuire à l’atteinte de nos objectifs et de développer nos stratégies pour les surmonter. C’est une situation de type j’espère-le-mieux-mais-prévois-le-pire.

Les plus grandes batailles de la vie

Même si elles sont faciles à sous-estimer, les barrières nous empêchant d’être plus actifs ne sont pas difficiles à prévoir. Quelques-unes peuvent varier d’une personne à l’autre, mais en général, les plus importantes sont universelles et reviennent encore et encore.

Voici les trois plus communes : le manque de temps, bouger est trop contraignant, et le manque de motivation.

Et le top dix inclut généralement :

  • Manque de confiance en ses habiletés
  • Peur de se blesser
  • Manque d’énergie
  • Manque de compétence, comme la planification d’objectifs et respecter un plan
  • Faire de l’exercice est ennuyant et désagréable
  • Manque de soutien et d’encouragement des pairs
  • C’est trop cher

Est-ce que ces barrières vous disent quelque chose ? Combien d’entre elles avez-vous déjà rencontrées ?

Il se peut que vous en rencontriez plus que les autres ou, peut-être juste une très récurrente. Différents obstacles peuvent être plus difficiles pour certains : tout dépend de qui nous sommes et d’où nous en sommes.

Mais il y a tout de même quelque chose de réconfortant au fait de savoir qu’il y a d’autres personnes qui ont les mêmes difficultés que nous. Nous ne sommes pas seuls. Si vous avez de la difficulté à trouver du temps, de la motivation ou de la confiance, il y a de fortes chances que plusieurs autres personnes aussi.

C’est pourquoi il est important de partager nos triomphes ET nos difficultés. Lorsque nous faisons des progrès, c’est bien de les partager avec les personnes qui nous entourent parce qu’elles vivent peut-être les mêmes difficultés dans un autre contexte, ou l’ont déjà vécu ou le vivront peut-être un jour. Ensemble, nous pouvons nous soutenir les uns les autres et surmonter des obstacles similaires.

Ce qui est exactement le sujet que nous élaborons dans cet article : les étapes à suivre pour surmonter tout obstacle que la vie nous impose.

Étape 1 : Augmentez votre motivation et votre confiance

Pour surmonter un obstacle, vous devez être confiant(e) que vous pouvez y arriver et motivé(e) à le faire.

Lorsque nous manquons de confiance et de motivation, les obstacles grandissent jusqu’à ce qu’ils deviennent impossibles à surmonter. À l’inverse, en gagnant en confiance et en motivation, nous pouvons limiter leur niveau de difficulté.

Quelques conseils pour accroître votre confiance :

  • Noubliez pas vos succès antérieurs et les fois où vous avez traversé des obstacles qui vous semblaient insurmontables. Vous avez accompli de grandes choses et vous le ferez encore.
  • Concentrezvous sur la réalisation de petites victoires et célébrezles. Nous nous sentons plus en confiance lorsque nous passons à l’action et que nous accomplissons des choses. Chaque fois que vous vous améliorez à quelque chose, essayez d’y réfléchir. Vous faites des progrès. Peu importe s’ils vous semblent insignifiants sur le moment, concentrezvous sur ces progrès et utilisez-les pour développer votre confiance.
  • Pensez aux personnes que vous connaissez qui ont réussi dans des circonstances similaires. Lorsque vous voyez des personnes qui vous ressemblent réaliser leurs objectifs, cela peut vous aider à vous redonner la confiance que vous aussi, vous pourrez y arriver.
  • Cherchez le soutien de vos amis, parents, collègues, connaissances sur les médias sociaux, de n’importe qui ou de tout le monde. Lorsque les gens nous disent que nous pouvons y arriver, nous les croyons.
  • Soyez sensible à votre humeur. Souvent, lorsque nous croyons que nous ne pouvons surmonter un obstacle, nous sommes tout simplement de mauvaise humeur ou déprimés. Mais l’inverse est aussi vrai. Lorsque nous sommes de bonne humeur, nous sommes plus confiants de pouvoir tout faire. Alors, allez marcher, parlez à un(e) ami(e), lisez un peu, faites tout ce que vous pouvez pour vous mettre de bonne humeur et il y a de fortes chances que votre confiance revienne avec votre sourire.

Quelques trucs pour votre motivation :

  • Mangez bien. Ici, à ParticipACTION, nous ne prétendons pas être des experts en nutrition, mais ce que vous mangez a un impact sur votre motivation. Si vous mangez de la malbouffe et vous sentez mal, vous ne voudrez pas bouger après. Vos mouvements carburent aux bons nutriments.
  • Dormez bien. Selon la Société canadienne du sommeil, vous avez besoin de 7,5 à 8 heures de sommeil de qualité pour avoir l’énergie que bouger nécessite. Lorsque votre sommeil est à point, vous augmentez vos chances de vous sentir motivés. Alors, fermez vos écrans une heure avant d’aller au lit et essayez de vous détendre avec une routine relaxante et régulière, même la fin de semaine.
  • Restez bien hydratés ! Lorsque vous ne buvez pas assez d’eau, votre niveau d’énergie en souffre.
  • Mettez laccent sur les choses que vous pouvez contrôler ! Ne vous attardez pas sur ce que vous ne pouvez pas contrôler.
  • Commencez par les plus petites choses. Vous manquez de motivation pour votre heure de jogging ? Essayez d’abord de marcher 5 minutes.
  • Amusezvous ! Plus vous avez de plaisir, plus vous êtes motivés. Ne vous forcez pas à faire quelque chose qui vous ennuie ou qui vous rebute.

(Pour en savoir plus sur la motivation, vous pouvez aussi consulter cet article sur les questions à se poser pour découvrir les raisons profondes pour bouger ou celui-ci sur les trucs pour garder votre motivation.)

Une fois que vous êtes certains de pouvoir affronter vos défis et motivés à persévérer, vous trouverez plus facilement des façons de continuer.

Étape 2 : Élaborez un plan réaliste.

L’étape suivante est de réviser votre plan en tenant compte de vos obstacles. Plus votre plan est réaliste, plus vous aurez de chances de le respecter.

C’est plus facile à dire qu’à faire, mais essayez de résister à l’envie de développer un plan « d’un monde idéal ». Les objectifs, les actions et les progrès se déroulent dans la vraie vie, alors essayez de vous en souvenir à chaque étape de votre parcours.

Pensez à lorsque vous serez fatigués ou stressés. Essayez de réfléchir à toutes les autres priorités qui pourraient survenir et le temps que vous aurez réellement besoin pour respecter vos objectifs chaque jour. Songez aux choses qui vous ont empêché d’aller de l’avant ou fait dévier de votre parcours dans le passé.

Ensuite, trouvez des stratégies qui sont efficaces pour vous : que ce soit de planifier des exercices en fonction de votre niveau d’énergie, ou de vous entraîner les fins de semaine lorsque votre horaire est moins chargé. Ou même, il se peut que vous préfériez bouger à la maison plutôt qu’aller au gym ou à un studio de yoga. Ou tout simplement faire votre sac de sport tous les soirs parce que vous manquez de temps le matin.

Évidemment, vous ne pouvez pas tout prévoir. Mais essayez d’identifier les problèmes qui pourraient survenir et les meilleures solutions pour vous. Plus elles sont réalistes, mieux c’est.

Le plus important

Bien entendu, peu importe notre niveau de confiance, de motivation et la qualité de notre plan, il y aura toujours quelque chose. La vie essaiera toujours de nous faire dévier de notre chemin.

Mais le plus important est de reconnaître que c’est correct. Ce n’est pas la culpabilité ou la honte qui changera quoi que ce soit. Le fait d’introduire l’exercice à votre routine est difficile.

Ne soyez pas déprimés si parfois vous avez du mal à respecter votre plan. Les échecs signifient que vous essayez. Les moments difficiles nous rendent plus forts.

Alors, continuez. Continuez à recommencer. Continuez à bouger. Continuez à vous améliorer et à essayer de vous pousser à aller plus loin.

Parce que si vous le faites, vous serez en mesure de tout réaliser.