15 façons de bouger sur le campus

Quitter la maison des parents pour aller vivre en résidence universitaire, ça peut être difficile.

Il s’agit inévitablement d’un changement radical pour les adolescents. Déménager, vivre en résidence, s’ajuster à un nouvel horaire plus exigeant… Tout ça demande une adaptation. D’une manière ou d’une autre, ça devient de plus en plus difficile de trouver le temps d’être actif, même si on a plus de liberté qu’avant. Contradictoire?

Comment s’adapter à cette nouvelle vie là, tout en trouvant le temps de bouger? Voici 15 idées essentielles qui vous aideront à survivre à cette période de transition. Même si ça a l’air dur maintenant, une fois que vous aurez fait de nouvelles rencontres et que vous aurez relevé de nouveaux défis, vous serez fier de vous. Et maintenant, sans plus tarder…

  1. Gérer votre niveau de stress. Organisez votre horaire, assurez-vous d’avoir assez de temps pour vous détendre, gardez vos échéances en tête et apprenez à dire non.
  2. Soyez attentif à vos habitudes de sommeil. Étirer les séances d’étude jusqu’à tard dans la nuit et se lever tôt pour aller en cours, ça peut avoir un grand impact sur votre santé. Si vous êtes étudiant, vous devriez dormir au moins sept heures par nuit.
  3. Inscrivez-vous à un cours d’activité physique. Bouger pour obtenir des crédits, pas mal comme idée, non? Examinez votre horaire de cours; il y a sûrement un cours qui vous fera bouger. C'est une situation gagnante pour tout le monde!
  4. Attention aux partys! Le cégep et l’université, c'est un bon moment pour lâcher son fou, mais gardez en tête que ça peut affecter d’autres aspects de votre vie, comme le sommeil et la nutrition en général. Suggérez une activité active pour faire connaissance avec les nouveaux étudiants, comme une randonnée en vélo.
  5. Arpentez le campus! Il n’y a pas de meilleure façon de découvrir l’école qu’en explorant le campus en marchant. Vous pouvez voir où sont vos salles de cours, où sont les meilleurs endroits où manger et même découvrir des Pokémon stops.
  6. Joignez-vous à un club ou une équipe de sport. Il s’agit d’une excellente façon de bouger et de rester fixé sur vos objectifs; comme le club aura des heures de rencontre fixes, vous serez plus susceptible d’intégrer ce rendez-vous dans votre horaire.
  7. Essayez le gym du campus. Si vous vivez sur le campus, vous avez probablement accès au gym. Que vous décidiez d’y aller seul ou d’y emmener un ami, c'est une bonne idée de prendre connaissance de cette ressource.
  8. Hydratez-vous. Peu importe ce que vous faites, que ce soit une séance d’activité physique ou une période d’étude à la bibliothèque, gardez une bouteille d’eau avec vous en tout temps.
  9. Visitez le centre de santé et de bien-être. Si votre campus compte un tel centre, vous devriez absolument y faire un tour; c'est une excellente ressource pour tout ce qui touche la santé, dont l’activité physique.
  10. Établissez un horaire quotidien. Si vous êtes du genre désorganisé et facilement dépassé par le stress, prenez un peu de temps chaque jour pour faire une liste des choses que vous voulez accomplir puis soyez réaliste et déterminez quelles choses vous pouvez finir aujourd'hui.
  11. Improvisez-vous un bureau debout. À mesure que la charge de travail s’alourdit et que les échéances approchent, vous passerez de plus en plus de temps à votre bureau. C'est très facile d’improviser un bureau debout pour conserver votre énergie durant toute votre séance d’étude, avant d’être enseveli sous les travaux.
  12. Une mini-séance d’entraînement en guise de pause d’étude. Si l’essai que vous êtes en train de rédiger vous donne mal à la tête, levez-vous et sautillez sur place, dansez ou faites des exercices rapides avec des poids.
  13. Soyez prêt à accueillir le changement. Restez ouvert d’esprit et gardez en tête que vous traverserez une période de changement. Si vous résistez, vous n’irez pas bien loin; pensez plutôt au bel avenir que vous bâtissez!
  14. Sortez de votre zone de confort… sans oublier ce que vous avez laissé derrière vous. Regardez en avant, ça ne veut pas dire rompre avec le passé. N’oubliez pas votre famille et vos amis. Les copains qui sont partis vivre ailleurs pour aller à l’université sont dans la même situation que vous, donc gardez contact si possible!
  15. Tout est dans la modération… même la modération! Ces conseils constituent une bonne façon d’avoir des directives pour se mettre en train, mais n’essayez pas d’appliquer ces idées-là à la lettre. Faites de votre mieux, et vous observerez des résultats.

Bonne chance et bonne nouvelle vie sur le campus!