Les enfants ont besoin de suer, bouger, dormir et s’asseoir à juste dose !

Lorsque je pense à une enfance idéale, je vois des enfants apparaître dans une multitude de contextes : courant dans les champs, s’emmitouflant devant la télévision, rigolant autour d’un bon repas, sautillant aux quatre coins de la maison et traînant les pieds en glissant sur le plancher de bois.

C’est surprenant de constater que dans la majorité de ces scénarios, les enfants sont principalement actifs, mais la réalité des enfants modernes est tout autre.

J’imagine que, de nos jours, l’enfance ressemble un peu trop à des visages illuminés par une tablette, un téléphone intelligent ou la télé. Ou sinon, à des enfants pressés de quitter l’école pour aller à la pratique de soccer ou alors, confinés derrière un pupitre pendant des heures, ennuyés et fatigués. Il y a un moment et un endroit pour les comportements sédentaires ou les périodes de loisir devant écran. Et, souvent de nos jours, la frénésie de nos vies est un obstacle à l’activité physique.

Seulement 9 % des enfants et jeunes canadiens respectent le niveau d’activité physique qu’ils ont besoin et il y a des conséquences sur leur santé !

Nous devons repenser à la façon dont nous bougeons au quotidien. Il y a un temps pour courir, sauter, jouer, et un autre pour dormir et se détendre. Grâce aux nouvelles Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures, nous connaissons les proportions adéquates de chaque activité pour une santé optimale de nos enfants.

[related]

Les enfants ont besoin de : 

SUER

Au moins 60 minutes par jour d’activité physique d'intensité moyenne à élevée

BOUGER

Plusieurs heures d’une variété d'activités physiques d’intensité légère structurées ou non

DORMIR

9 à 11 heures de sommeil par nuit sans interruption pour les enfants et de 8 à 10 heures par nuit pour les jeunes

S’ASSEOIR

Réduire les périodes de comportement sédentaire, pour un maximum de 2 heures de temps de loisir devant un écran

Suivre ces Directives est associé à un meilleur profil de composition corporelle, de condition physique cardiovasculaire, de réussite scolaire, de cognition, de régulation des émotions… en bref, ils seront plus heureux, plus compétents et plus en santé : mentalement, socialement et physiquement.

Aider les jeunes à maintenir un équilibre au quotidien entre le sommeil, le comportement sédentaire et les activités physiques, c’est les encourager à adopter un mode de vie actif à long terme.

Les Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures pour les enfants et les jeunes ont été développées par la Société canadienne de physiologie de l'exercice, le Conference Board du Canada, le Groupe de recherche sur les saines habitudes de vie et l’obésité du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (HALO-CHEO), ParticipACTION et l'Agence de la santé publique du Canada, avec l’apport d’experts en recherche et d'intervenants nationaux et internationaux.