La littératie physique : L’ABC d’une vie active

Quoi de plus mignon qu’un bambin qui apprend à jouer? Vous savez, cette étape de la vie où ils découvrent comment tenir une balle; ils ne savent pas quoi faire avec l’objet, mais c’est rond, ça rebondit et c’est agréable au toucher.

Si on lui dit : « Lance-la-moi! », il va la lancer par terre en esquissant un grand sourire.

On peut l’encourager, repousser doucement la balle vers lui, puis le regarder tandis qu’il laisse la balle rebondir sur lui en riant.

Nos tout-petits sont adorables, mais ils n’ont pas encore acquis la littératie physique… et pour ça, il faut de la pratique.

Qu’est-ce que la littératie physique?

De la même manière que nous enseignons l’alphabet à nos enfants afin qu’ils puissent épeler des mots ; nous devons leur apprendre quelques habiletés motrices de base pour qu’ils puissent pratiquer n’importe quel sport ou activité physique avec confiance plus tard dans leur vie. On appelle « littératie physique » le développement de ces habiletés motrices de base, qui implique également d’apprendre à « lire » et à réagir de façon appropriée dans divers environnements actifs. Donc, si vous lancez la balle à votre enfant, c’est dans l’espoir qu’il sache un jour l’attraper.

Selon les experts, il existe bon nombre de mouvements et d’habiletés sportives auxquelles les enfants devraient être exposés, que ce soit sur la terre, sur la neige, dans l’eau ou dans les airs : courir, se tenir en équilibre, sauter, nager, patiner, lancer, botter ou attraper en sont quelques-uns. Les enfants acquièrent certaines d’entre elles dès les premiers mois de leur vie tandis que d’autres attendront l’âge de quatre ou cinq ans.

PAVEZ LE CHEMIN POUR UNE VIE ACTIVE

Heureusement, mon fils s’est familiarisé à la littératie physique très tôt dans sa vie grâce à son papa, un ancien joueur de hockey semi-professionnel pour qui ce sport était aussi naturel que marcher. De mon côté, les choses n’ont pas été faciles. Lorsque j’étais enfant, certaines choses venaient naturellement, comme courir, danser et me tenir en équilibre, mais en ce qui concerne certaines habiletés sportives, c’était plus difficile. Ce n’est que vers 12 ans que j’ai finalement commencé à avoir plus de facilité, notamment au basketball.


Cependant, ça a fait en sorte que j’ai délibérément mis de côté les activités pour lesquelles je ne me sentais pas à la hauteur. Quand je suis entrée au secondaire, je ne jouais au basketball que lorsque j’étais contrainte d’aller au cours d’éducation physique. Il y a deux ans, lorsque des amies ont formé une équipe de volleyball, j’étais même la seule personne à n’éprouver aucun enthousiasme envers l’initiative.

L’inactivité a ses conséquences.

Selon Le sport c'est pour la vie, un mouvement qui fait la promotion du sport et de l’activité physique, « un enfant qui n’a pas la chance de développer la littératie physique est fortement désavantagé ». Les experts de l’organisation ont rédigé un guide sur le sujet destiné aux parents de jeunes enfants : « Au terrain de jeu et au parc, les enfants aiment jouer avec des enfants ayant le même niveau d’habiletés qu’eux, qui peuvent suivre la cadence. Autrement, ils ne leur demanderont pas de jouer avec eux. »

« L’incapacité à effectuer la moindre habileté fondamentale peut sérieusement restreindre des occasions de s’adonner à des activités récréatives ou compétitives plus tard dans la vie. » Heureusement, en tant que parents, nous pouvons aider notre enfant à acquérir de la littératie physique. Voici quelques conseils offerts par les experts de l’organisation le sport c'est pour la vie :

pour LES TOUT-PETITS ET LES JEUNES ENFANTS

  • Jouez à des jeux où vous devez lancer des objets et les attraper, en commençant par des objets mous et faciles à tenir. Montrez à votre enfant à se servir de ses deux mains lorsqu’il lance.
  • Jouez à des jeux d’équilibre : tenez-vous en équilibre sur un pied ou marchez sur des lignes peinturées sur le sol.
  • Faites-lui faire du tricycle, du patinage assisté et des activités aquatiques.

pour LES ENFANTS DE SIX ANS ET PLUS

  • Encouragez-le à s’adonner chaque jour à des jeux spontanés avec ses amis, peu importe la météo.
  • Continuez à jouer à des jeux où il faut lancer, attraper et courir.
  • Inscrivez-le dans un programme de sport à chaque saison et encouragez-le à essayer différentes positions dans l’équipe.
  • N’accordez pas d’importance à la compétition, mais plutôt au plaisir.

Pour obtenir plus de conseils et d’informations sur la façon d’aider votre enfant à développer la littératie physique, visitez le site du Sport, c'est pour la vie