Voici ce qui se produit quand vos amis sont actifs

Ça ne fait que deux semaines que je fais partie de l’équipe de ParticipACTION, et je peux déjà dire qu’elles ont été les semaines les plus actives de ma vie.

J’ai marché à deux reprises dans la ville pendant une heure, fait de la planche à pagaie durant un après-midi et pris part à une pyramide humaine. Je suis présentement en train d’écrire cet article debout devant mon bureau (dont la hauteur peut s’ajuster), après avoir marché une demi-heure sur l’heure du dîner. Et la liste continue, mais vous voyez où je veux en venir.

Il faut bien sûr que je vous dise qu’auparavant, je n’étais pas totalement inactif. Avant de rejoindre l’équipe, j’avais déjà essayé d’aller au gym aussi souvent que possible et pris l’habitude d’éviter les escaliers roulants. Je savais qu’être actif était essentiel à mon bien-être physique et mental.

Malgré tout, rester motivé était une lutte continuelle. Adopter une bonne routine a toujours été un défi pour moi. J’ai essayé d’être actif, mais je ne pourrais pas dire que c’est arrivé naturellement.

Mais au cours des deux dernières semaines, c’est exactement l’impression que j’avais; c’était naturel. Alors, pourquoi est-ce que c’est différent? Pourquoi est-ce que c’est devenu soudainement plus facile? Qu’y a-t-il de si spécial chez ParticipACTION?

La différence avec ParticipACTION

Je m’en suis rendu compte sur l’eau, en planche à pagaie. Tout en pagayant et en essayant de rester en équilibre après être déjà tombé deux fois, je me suis alors dit : « Comment suis-je arrivé ici? Ce n’est pas quelque chose que je ferais normalement, ou que j’aurais même pensé faire ».

J’ai jeté un coup d’œil à l’équipe de ParticipACTION. Certains s’amusaient à essayer de se faire tomber de leur planche, en se contant des blagues et en riant. D’autres appréciaient tranquillement la vue magnifique de la ville. Tous pagayaient et y prenaient goût.

C’est à ce moment que je l’ai réalisé : j’étais entouré de gens qui ont une véritable passion pour l’activité physique. Ils aiment se rendre au travail à vélo. Ils s’entraînent souvent sur l’heure du dîner ou en soirée. Ils jouent au tennis et au volleyball. Ils participent même à des triathlons. Ils sont plus actifs que tout autre groupe de gens que j’ai connu.

Alors, qu’est-ce que je faisais, en plein milieu d’un fleuve, à un endroit où je n’aurais jamais cru aller avant de me joindre à l’équipe de ParticipACTION? Je faisais ce qu’on fait naturellement lorsqu’on est entourés de gens actifs.

Pourquoi ça fonctionne

Plus j’y pensais, plus je commençais à réaliser la rapidité du changement qui s’opérait. Mon quotidien était déjà plus actif et je ne m’en rendais même pas compte.

Personne ne m’a dit que je devais être plus actif. Personne n’a insisté pour que je marche davantage, que j’aille au gym ou que je choisisse un sport.

Ça s’est passé subtilement. Je n’ai pas pris la décision moi-même de faire comme tout le monde. C’est juste arrivé, naturellement.

Comme je savais que tout le monde se rendait au bureau à vélo, j’ai commencé à me lever plus tôt pour aller au gym le matin. Il m’est aussi arrivé de marcher pour revenir à la maison. C’est ce que fait la majorité de mes collègues de travail. Ils font de l’activité physique une priorité et ils le font sans hésiter.

Je me suis déjà fait inviter à me joindre à une équipe de volleyball, à participer à un tournoi de tennis entre employés, et à aller m’entraîner avec un collègue sur l’heure du lunch. Quelques employés pensent aussi à s’inscrire à un cours de spinning le mardi.

La liste d’activités s’allonge, mais ce n’est pas surchargé parce que tout le monde est là pour s’encourager. Vous pouvez vous joindre aux autres, ou faire votre petite affaire. Il n’y a pas de pression, seulement des occasions d’être actif.

Et ça fait toute la différence. En un rien de temps, c’est toute ma conception de l’activité physique qui a évolué. Ça ressemble moins à une tâche, et bien plus à une opportunité. J’espère que cela va graduellement devenir mon mode de vie, comme ce l’est déjà pour le reste du bureau.

Comment le mettre en pratique

J’aimerais que vous reteniez de mon expériences quelques leçons que vous pouvez appliquer dans votre propre vie.

Premièrement, entourez-vous le plus possible de gens actifs. Nous ne pouvons pas tous travailler à ParticipACTION, mais je crois que nous pouvons tous trouver des amis qui aiment faire de l’activité physique. Vous pouvez rencontrer des gens au gym, dans une ligue sportive ou un cours de groupe. La plupart d’entre nous connaissons quelqu’un qui est actif. Invitez cette personne à aller prendre une marche ou à faire un petit jogging. Prenez les devants et je vous garantis qu’ils vous suivront. L’activité physique est contagieuse à ce point.

Deuxièmement, la culture d’entreprise est importante. Au bureau de ParticipACTION, c’est accepté et attendu d’être actif. C’est correct si vous êtes un peu échevelés le matin – un bon tour à vélo devrait nuire légèrement à votre coiffure. Vous voulez vous tenir debout et faire des étirements pendant une réunion? Pas de problème! Ce serait même probablement plus bizarre si vous ne le faisiez pas.

Troisièmement, l’activité physique devrait être normale. Cet élément est celui qui m’a le plus marqué de mes deux premières semaines chez ParticipACTION. Les gens ne se forcent pas à bouger plus. Ils ne sont pas plus dédiés ou déterminés que les autres. La différence, c’est que c’est normal pour eux.

Faire de l’activité physique est perçu comme une partie essentielle de la vie, au même niveau que manger et dormir. Ce n’est pas quelque chose qu’il faut absolument prévoir. Ce n’est pas un inconvénient ou quelque chose que vous faites pour être beau. C’est seulement ce que vous faites. Ça donne un sens à votre vie. C’est une passion. Et ça fait partie d’une vie remplie.

Une fois que vous changez de point de vue et commencez à percevoir l’activité comme une opportunité, le plus difficile est derrière vous.

Alors entourez-vous de gens qui aiment l’activité physique. Des gens qui reconnaissent que c’est une partie essentielle de la vie. Et bientôt, ça fera aussi partie de votre vie – c’est ce qui se produit quand on s’entoure de gens actifs.